Des activités intenses de Madame Leila Benali, Ministre de la Transition Énergétique et du Développement Durable en marge de la COP 26 au pavillon du Maroc.

La troisième journée de la COP26 a été marquée par la tenue de quatre réunions bilatérales de Madame la Ministre avec Mme Kadri Simson, Commissaire Energie de l’Union Européenne ;Mr Kwasi Kwarteng, Secrétaire d’Etat Britannique chargé des Affaires, de l’Energie et de la Stratégie Industrielle ; Mme Nancy TEMBO, Ministre de la Foresterie et des Ressources Naturelles du Malawi ; et Mr Frank Rijsberman, Directeur Général de Global Green Growth Institute-GGGI.

Ainsi, la réunion avec la Commissaire Européenne de l’Energie, a été l’occasion de discuter de la situation des projets réalisés au Maroc dans le domaine des énergies renouvelables et la mobilisation des financements pour leur mise en œuvre, y compris à travers le secteur privé, la sécurisation de l’accès durable au gaz ainsi que le partage de l’expérience européenne relative aux applications de l’hydrogène vert.

Picture3

Quant à l’entrevue avec le Secrétaire d’Etat Britannique chargé des Affaires, de l’Energie et de la Stratégie Industrielle, elle a permis d’aborder l’appui du Maroc à la déclaration proposée par la présidence de la COP26, sur le passage aux énergies propres et l’abandon progressif du charbon ainsi que les perspectives de coopération dans le domaine du gaz.

Picture4


La rencontre avec la Ministre de la Foresterie et des Ressources Naturelles du Malawi, a été focalisée sur l’importance de la coopération Sud-Sud pour faire face aux défis liés au climat et au développement durable. Elle a permis d’échanger sur les priorités des deux pays en matière d’Energie et d’Environnement. La valorisation de la biomasse, l’adaptation de l’agriculture et la durabilité de la gestion des ressources naturelles, ont été évoquées comme sujets prioritaires d’une coopération future.

Picture5

Avec le Directeur Général du GGGI, la discussion a porté sur les priorités stratégiques en matière de croissance verte du GGGI à l’horizon 2030, le développement de projets d’hydrogène bleu, et les opportunités dans le domaine du marché du carbone.

Picture6

Tous Ecolos

Tous Ecolos

ONG

ONG