Climat

Par ailleurs, plusieurs actions en matière de renforcement des capacités techniques et institutionnelles ainsi qu’en matière de sensibilisation des acteurs concernés ont été accomplies ; c’est ainsi que le Maroc a bénéficié de l’appui, particulièrement du PNUD et du PNUE, et plusieurs projets ont été exécutés notamment le projet régional RAB, le projet de Renforcement des Capacités en MDP (RC MDP) phase I et phase II, le projet relatif à l’évaluation de la vulnérabilité des zones côtières au changement climatique. Dans le cadre de ces projets, des experts marocains ont été formés et les acteurs concernés ont été sensibilisés à la problématique des changements climatiques.

Par ailleurs, l’entrée en vigueur du Protocole de Kyoto et de ses outils de mise en œuvre, notamment le mécanisme pour un développement propre (MDP) a été saisie par le Maroc pour mettre en place les structures administratives nécessaires et sensibiliser les acteurs potentiels les impliquant dans la dynamique d’une véritable stratégie nationale permettant à notre pays de tirer un bénéfice certain des investissements drainés par ce mécanisme. Dans ce sens, le Maroc dispose d’ un portefeuille de projets MDP et un PoA (MDP programmatique) dont le potentiel de réduction est estimé à 8 Mo TEq/CO2.

Sur le plan institutionnel, notre pays a mis en place très tôt des structures destinées à prendre en charge les aspects transversaux du Changement Climatique :

  • l’Unité changement climatique
  • le Comité National du Changement Climatique (CNCC)
  • le Comité National Scientifique et Technique du Changement Climatique (CNST-CC)
  • l’Autorité Nationale Désignée Nationale du MDP (AND MDP) constituée du Secrétariat Permanent du MDP (SP MDP) qui siège au niveau de la DPCC et
  • le Comité National du MCP (CN MDP).

Tous Ecolos

Tous Ecolos

ONG

ONG