Participation de Madame la Ministre de la Transition Energétique et du Développement Durable à la 5ème réunion ministérielle du Conseil de la Transition Energétique

Madame Leila Benali, Ministre de la Transition Energétique et du Développement Durable, a participé à la 5ème réunion ministérielle du Conseil de la Transition Energétique (ETC), tenue virtuellement le 24 mai 2022.

Les travaux de cette réunion ont été coprésidés par M. Greg Hands, Ministre d'État  britannique aux Entreprises, à l'Énergie et à la Croissance propre, M. Alok SHARMA, président de la COP26 et Madame Damilola Ogunbiyi, Représentant spécial du Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unis (ONU) pour l'Energie Durable et Présidente Directrice Générale de l’organisation « Sustainable Energy For All - (SEforAll) ».

Lors de son intervention au cours de la session intitulée « Voies de la Transition Energétique Juste et Inclusive », Madame la Ministre a rappelé que l’engagement du Maroc dans les efforts internationaux en matière de lutte contre les changements climatiques, émane de la Vision de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu l’Assiste, traduite au fil du temps par des actions et des programmes concrets dans divers secteurs et particulièrement celui de l’énergie. Cet engagement, a permis au Maroc, de rehausser son ambition en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre à plus de 45% en 2030 dans le cadre de sa Contribution Déterminée au niveau National, au titre de l’Accord de Paris et de s’inscrire sur le chemin de la neutralité carbone.

Madame Leila Benali a affirmé qu’au cours des deux dernières décennies, le Maroc n'a pas hésité à investir massivement dans les énergies renouvelables au point de devenir aujourd'hui parmi les leaders au niveau régional et mondial, notamment en visant l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans son mix électrique pour dépasser 52% d'ici 2030.

Dans ce cadre, elle a indiqué qu’environ 52 projets d'énergie renouvelable d'une capacité installée de plus de 4 GW sont déjà en service, ce qui représente 20% de la demande en énergie électrique, alors que plus de 60 autres projets sont en cours de développement ou de mise en œuvre. Ces projets ont fortement contribué à la production d'électricité et à la réduction de la dépendance énergétique de 8 points depuis 2009.

Madame la Ministre de la Transition Energétique et du Développement Durable a poursuivi que le Maroc entend capitaliser sur les acquis des dernières années pour se positionner sur les marchés émergents de l'économie verte. Un positionnement qui passe notamment par un processus de décarbonation de son industrie, ainsi qu’une mise en place d'un cadre législatif, réglementaire et institutionnel approprié. L’objectif étant d’améliorer le climat des affaires et de rendre le secteur des énergies renouvelables plus attractif pour les investissements privés.

Au terme de son intervention, Madame Leila Benali a appelé les institutions financières et les donateurs à redoubler d'efforts et recourir à de nouvelles sources de financement afin d’amorcer une véritable transition verte à l’échelle internationale.

Tous Ecolos

Tous Ecolos

ONG

ONG