Elaboration d’un plan d’action pour la valorisation des déchets miniers au Maroc

Afin de lutter contre la dégradation des ressources naturelles et les différentes formes de pollutions liées aux activités minières en conformité avec l’Axe Stratégique n°10 de l’Enjeux 2 de la SNDD « réussir la transition vers une économie verte », le Département de l’Environnement, a lancé une étude nationale qui consiste en l’élaboration d’un plan d’actions pour la valorisation des déchets miniers au Maroc. Cette étude, permettra de dresser la situation environnementale des sites miniers marocains en termes de risques de pollution résultant des activités minières, et à développer un plan d'action pour évaluer les déchets minéraux et réduire les impacts potentiels de ces activités, et à préserver la santé et la sécurité de la population adjacente aux sites miniers.

L’étude a pour objectif principal l’élaboration d’un plan d’actions permettant la valorisation des déchets miniers, la transformation du risque que peut représenter ces déchets pour l’environnement et pour la sécurité des riverains en une opportunité créatrice de la richesse et de l’emploi dans une démarche de développement durable, la proposition des méthodes de réhabilitation des aires d’entreposages des déchets miniers qui entravent l’expansion urbaine et qui permettent de maîtriser et de réduire les impacts éventuels des activités minières, et l’évaluation des différentes formes de traitement des rejets miniers en examinant toutes les pistes de leur valorisation.

Le plan d’actions est en phase d’élaboration afin de mettre en exergue le potentiel économique que représentent ces déchets. Après l’identification du potentiel valorisable dont recèlent les mines fermées fixées comme prioritaires, à savoir : Sidi Boubker, Sidi Lahcen, Zaida, Mibladen - Ahouli, Sidi Bouatmane, Azegour, Erdouz, Tansrift et Kettara, des solutions de valorisation des rejets seront proposées dans le respect des composantes environnementales et sociales. Les solutions seront assorties d’une évaluation économique afin de confirmer leurs attraits et encourager l’investissement. La valorisation portera également sur le volet patrimoine national que représentent certains sites miniers. Il est également prévu d’identifier les actions de réhabilitation à mettre en place pour le cas des sites dont la faisabilité économique et/ou environnementale de la valorisation des déchets n’est pas confirmée.

Par ailleurs, un SIG est en cours d'élaboration dans le cadre de cette étude, c'est un outil pour le suivi environnemental des principales mines abandonnées, réhabilitées ou en cours d'exploitation. Il sera utilisé principalement pour la promotion du patrimoine minier marocain en termes de valorisation des résidus miniers des sites fermés ou en arrêts qui n'ont subi aucun programme de restauration et aussi pour le suivi des éventuels impacts environnementaux.

Les rapports seront diffusés sur le site web incessamment après leur validation.

Tous Ecolos

Tous Ecolos

ONG

ONG