Aires Protégées au Maroc

Le Maroc dispose de 29 écosystèmes d’une valeur écologique très importante et riches en biodiversité floristique et faunistique.

Afin de protéger écosystème, le Département des Eaux et Forêts a élaboré en 1996 le Plan Directeur des Aires Protégées qui avait identifié 154 Sites d'Intérêt Biologique et Ecologique (SIBE) répartis sur une superficie de 2,5 millions d’ha et 10 parcs naturels suivant : le Parc National de Toubkal (1942) ; le Parc National de Tazekka (1950) ; le Parc National Souss-Massa (1991) ; le Parc National d’Iriki (1994) ; le Parc National d’AI Hoceima (2004) ; le Parc National de Talassemtane (2004) ; le Parc National d’Ifrane (2004) ; le Parc National du Haut Atlas Oriental (2004) ; le Parc National Khnifiss (2006) et le Parc National de Khénifra (2009).

En plus de ce réseau de parcs nationaux, le Maroc s'est doté de quatre Réserves de Biosphère, qui viennent promouvoir des solutions réconciliant la conservation de la biodiversité et son utilisation durable. Il s'agit de :

  • La Réserve de Biosphère de l'Arganeraie ;
  • La Réserve de Biosphère des Oasis du Sud du Maroc ;
  • La Réserve de la Biosphère Intercontinentale de la Méditerranée ;
  • La Réserve de Biosphère de la Cédraie dans le Moyen Atlas.

Concernant les zones humides, quatre sites ont été classés sites Ramsar en 1980. Il s’agit du Réserve de Merja Zerga, Réserve de Sidi Bou Ghaba, Réserve de la lagune de Khnifiss, Réserve du lac Aguelmame Afenourir. Depuis, 26 autres sites ont été inscrits sur la liste Ramsar.

Pour plus d’informations, visiter les liens suivants :

http://www.eauxetforets.gov.ma/Biodiversite/GestionBiodiversite/Pages/Parcs_Nationaux.aspx

http://ma.chm-cbd.net/manag_cons/esp_prot

Tous Ecolos

Tous Ecolos

ONG

ONG